… la référence des adresses "Art de Vivre"…

- EST. 2008 -


La Route du Sel
49350 Le Thoureil

Texte: Catherine Taralon
Photos: Marc Broussard

Rien que du bon! Une cuisine de Loire aux accents nordiques à 20 km de Saumur, entre coteaux, jolies maisons en pierres de tuffeau, jardins, où palmiers rosiers et glycines se chicanent pour être les plus charmants, il s’agit d’un petit village de mariniers, un port tout simplement nommé «  Le Thoureil », avec ses bateaux en bois traditionnels. On se croirait dans un tableau de W. Turner…

Une adresse à ne rater sous aucun prétexte. Époustouflant, la Loire dedans dehors, partout où l’on pose les yeux…

…Marie est déterminée. Elle vit pour sa passion, son métier, être aux fourneaux. Un sourire qui fait briller le fond de ses yeux bleu saphir, une chevelure blonde, beaucoup de charme. A cinq ans elle faisait déjà son gâteau au chocolat (aujourd'hui un must)… Toujours à fouiner dans les cuisines, un souvenir : «  Avec ma sœur Juliette, on avait un restaurant imaginaire qu’on avait nommé ‘les Plantagenets’. »…

« Ici, je me sens pas du tout comme un chef qui va chercher les étoiles, mais plutôt comme une cuisinière! » Marie forme, sculpte avec ses mains les feuilles de choux blanchies. Veau et porc hachés, champignons, échalotes, châtaignes, foie gras, lard « Noir de Bigorre », airelles… tout viendra se blottir entre les feuilles de chou.

… Une mère Suédoise, chef professionnel dans une bien jolie auberge, l’Hôtel Geta Turisthotell, proche de Norkköpping à moins de 200 km de Stockholm où dès 1935 la famille baigne dans l’art de vivre. Ses vacances passées dans la grande bâtisse et ses 20 chambres, ses dix plats froids et huit chauds présentés sous forme de buffet ne la laisse pas indifférente, tout comme les recettes confectionnées lors des fêtes traditionnelle…

Marie adore ce qu’elle fait et cela se voit, si elle devait emporter de quoi faire la cuisine sur une île déserte elle aurait dans son baluchon du citron et du sel.

Nous sommes bien ici et pour une fois je n’ai plus du tout envie de changer de restaurant, de ville ou de maison!

Curiosité, passion, partage, gourmandise, voilà ce qui anime ce jeune couple, une jolie histoire pour de vrai, des produits justes, des assiettes généreuses, une carte sans cesse réajustée, de quoi se pâmer de bonheur !

… Après des études en Marketing ( où elle n’était vraiment pas dans son élément!) elle part à Londres, premier job: commis de cuisine quartier de la City au Bleeding heart . Marie veut avancer, ne pas se figer. Cuisine Italienne, japonaise, tout l’attire. Allez, direction Dubaï où elle se retrouve sous-chef au Palm restaurant de l’hôtel Atlantis 5 étoiles construit sur la mer, le top du top… Et toujours la même soif d’apprendre. Direction la France, le Meurice, pour y découvrir la grande cuisine française…

Se déguste pendant les Fêtes de fin d’année «Les œufs de Coregone » poisson d’eau douce du Nord de la Suède.

… Mais patatrac, quatre mois suffisent… trop de rigueur, pas assez de vérité pour elle. Retour à Londres. Tout lui va, la vie est belle. Mais bientôt une réelle envie de revenir en France, rejoindre la famille en Anjou, va changer la donne. Depuis trois ans, Marie Monmousseau et Daniel Eastcott font vivre le restaurant 'la Route du Sel' au Thoureil. Marie monte sa cuisine, innove, crée ses plats, Daniel goutte test et donne son avis. Mais sa passion à lui, c’est de créer le bar à vins et là on peut lui remettre une palme d’or!… Demandez-lui par exemple une coupe de 'Trésor' Bouvet-Ladubay ou un verre de cabernet franc de Sylvie Augereau, un vin du Thoureil fait avec amour…

Un généreux bijou salé.

Le gâteau de fêtes de la famille Monmousseau…

La bible, le célèbre livre de cuisine suédoise de sa mère: Bonniers Kokbok

La Route du Sel
Restaurant Bar à Vins
55 quai des Mariniers 49350 Le Thoureil
www.authoureil.fr