Loire Vallee Magazine
CHÂTEAU GAILLARD

Texte: Catherine Taralon
Photos: Marc Broussard

Sublimes instants au Paradis Royal !
Côté promenade verte et culturelle...sur 15 hectares au cœur de la ville d’Amboise. Voyage sur les pas de la première Renaissance en France en compagnie de Pacello de Mercogliano, moine botaniste napolitain, maître jardiniste de trois Rois de France, le plus célèbre jardinier de l’Europe en 1500, l’autre génie italien en Val de Loire…
Stacks Image 167838
Stacks Image 250204
… Revisitons tous nos codes: l’art des jardins existait avant André le Nôtre (1613 -1700) et Versailles! Gigantesque bouleversement, grande découverte, oui décidément la Touraine a réellement des accents italiens. Petite parenthèse et grande émotion à Amboise, à deux pas du célèbre Clos Lucé demeure de Léonard de Vinci et à trois autres du Château…
Stacks Image 167842
Stacks Image 250209
Les mots et les photos peuvent parfois surprendre, le visiteur assurément l’est également. D’emblée on est séduit par l’atmosphère des lieux. L'impression de se sentir totalement privilégié de pénétrer dans une propriété privée, et en fond de panorama un ravissant petit château à dimensions humaines - aux valeurs de l’architecture de la Renaissance - dont le propriétaire initial fut Charles VIII. On se balade aux jardins des « Carrés Pacelliens », où le vert et la couleur des minéraux s’interpellent. De surprise en surprise on découvre des petits houx millénaires ( qui eux n’attrapent pas de maladie ) en bordure des carrés, en place des habituels buis…
Stacks Image 250211
Stacks Image 167846
On apprend l’existence (1496 -1580) des jardins en « parquets », parterre de trèfles, de rosiers sur sol de cailloux de schiste rouge. Le minéral domine. Effet surprise également pour les quatre-vingts dix pieds de vigne de soixante cépages différents. Est ce que cela mérite une petite note d’humour en sachant que les italiens préféraient faire pousser les vignes en hauteur pour ne pas avoir à se baisser? Les couleurs et les matières retiennent l’attention. Ardoise verte, chanvre, ardoise mauve, brique pilée.... Voici l’une des recettes de Dom Pacello pour le potager, les fruitiers: l’Italien travaille la verticale et pratique la géométrie. On ne sépare pas les fleurs, fruits, légumes et les simples…
Stacks Image 250213
Stacks Image 250233
… On poursuit la promenade en passant sous l’Arche aux dauphins XVIè. Émotion devant les grands Parterres avec, dans le « plan» et le « regard », en pleine face, l’Orangerie Royale située juste en dessous du joli petit Château. La première orangerie avec ses premiers orangers de France et ses caisses. Halte au château, tout un autre chapitre, une autre page, tout comme les autres lieux chargés d’histoire et de beauté. Pour la jolie petite histoire, François 1er, offre Château Gaillard à son « cher et bien aimé Pacello » contre un bouquet de fleurs d’orangers annuel.
Ce petit joyau vient d’ouvrir au public, après cinq années de restauration - un chantier titanesque avec des artisans d’art et surtout un gigantesque travail de recherches auprès des archives au domaine national- le tout mené sous la baguette magique d’un propriétaire chef d’orchestre.

Une fois sorti du domaine, il nous vient une envie d’écouter la Traviata et d’en savoir un peu plus cette mystérieuse première Renaissance....

Visites du mardi au dimanche de 13h à 19h
Stacks Image 250297
Stacks Image 250295
top